Le rutabaga

Le rutabaga (Brassica napus var. napobrassica ou Brassica napobrassica) encore appelé chou- navet, chou de Siam, choux suédois, colrave (en Suisse) est un légume- racine appartenant à la famille des Brassicacées, comme le navet, le radis, etc.

Description

C’est une plante potagère résultant de l’hybridation d’un navet et de chou frisé. Il ressemble beaucoup au navet mais s’en distingue cependant par une forme plus allongée avec un renflement sur sa partie supérieure. Il est jaune vert. Son nom vient du suédois : rotabaggar et il est originaire de l’Europe du Nord.

Historique

Élevé au rang d’aliment de base durant la Seconde Guerre mondiale (comme le topinambour), il n’en garde pas bonne réputation en France chez les personnes âgées.

Culture

Adapté aux régions tempérées, il supporte le gel pourvu que le sol soit bien drainé. Le semis précoce se fait en pleine terre. La levée a lieu dès la fin du gel. Le repiquage (profond) se fait quand la plante est formée. La mouche du chou est le principal ravageur.

Utilisation

Conservation : se conserve deux mois en chambre froide à 1 °C. En silo dans du sable ou de la tourbe si la température n’excède pas 10 °C.
Consommation : c’est un légume d’automne et d’hiver qui peut se consommer en crudités ou cuit le plus souvent.
Préparation : gratter et éplucher les rutabagas, enlever le cœur s’il est brun. Ce légume s’emploie comme le navet, cependant il doit cuire deux fois plus longtemps. On le prépare cuit à la vapeur ou en purée, dans des potages ou en ragoûts. Couper en morceaux peu épais et les faire bouillir dans de l’eau légèrement salée jusqu’à ce que le rutabaga soit tendre.
Cuisine :
– En purée , avec œufs, cannelle, muscade, beurre, sucre ou miel.
– En gratin (plat traditionnel de Noël de Finlande): cuit à la vapeur, mixé avec chapelure trempée dans du lait et de la crème fraîche, œuf, sirop (d’érable, par exemple), gingembre, cannelle, muscade et poivre blanc.
– En morceaux , en frites (la teneur en sucre et le mode de cuisson donnent un goût caramélisé) ou en soupe de légumes (avec un peu de miel ou de mélasse).
Peut être ajouté dans un pot au feu, un couscous.
Au Portugal, appelées grelos, les fanes et fleurs sont très appréciées, principalement cuites avec le riz.

Vertus médicinales

Digestive : diurétique, laxatif, digestif, reminéralisant, désinfectant intestinal.
Médicale : sa consommation régulière serait corrélée à une fréquence moins élevée de cancer. C’est un encombrant intestinal.

Caractéristiques diététiques

Ce légume est riche en potassium, calcium, soufre, phosphore. Ses 10,5 % de matière sèche se décomposent en 7,5 % de glucides, 1,5 % de fibres alimentaires, 1 % de protides, 0,5 % de lipides. Le rutabaga apporte en moyenne 34 kcalories pour 100 g.

Liens externes

Référence Wikipédia : Rutabaga
Référence Clamap : Le rutabaga

A propos jfanti.com

Nous concevons ou mettons en place votre site internet pour vous. Il sera votre carte de visite mondiale, vous augmenterez votre crédibilité et votre visibilité. Soyez présents en tête de liste des moteurs de recherche et sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *